Originaire de Suède, Johanna Bergfelt obtient son diplôme de l’école du Royal Swedish Ballet en 1989. Son expérience scénique considérable débute avec l’Östgötabaletten, où elle travaille pendant 6 ans ; elle se joint plus tard à Norrdans et Barents Dance Ensemble.  Depuis son arrivée au Canada en 2000, elle travaille avec Kate Alton, Darcey Callison, The Chimera Project, Kaeja d’Dance, Louis Laberge-Côté, Pro Arte Danza, Kathleen Rea, Holly Small, Santee Smith et William Yong ; elle devient membre de la compagnie Toronto Dance Theatre où elle danse pendant six ans. Elle est nommée à trois reprises pour le prix Dora Mavor Moore, pour son rôle dans Sly Verb avec Toronto Dance Theatre, pour Scharachnia de Louis Laberge-Côté, et en tant que membre de l’ensemble dans Unfinished 32 de Roberto Campanella et Robert Glumbek.

Hors des planches, Bergfelt enseigne régulièrement à l’école du Ballet National du Canada, In Studio du Ballet National du Canada, GMD, l’école de Toronto Dance Theatre et Toronto Dance Theatre, et elle enseigne également le Pilates à Riverdale Pilates.