Contextual_Top_Image_AdK

© Andréa de Keijzer

  • English
  • Français

Vers programme d’études

Histoire de la danse

Ce cours offre une vue d’ensemble des développements en danse moderne dans le monde occidental pendant le 20e siècle ; il est conçu pour donner aux danseurs une bonne compréhension de l’héritage de cet art et un contexte à leur formation. Les leçons du deuxième trimestre traitent essentiellement de l’évolution de la danse moderne, contemporaine et post-moderne au Canada.
Les étudiants sont encouragé à examiner la danse dans ses contextes économiques, sociaux, politiques et historiques en ne perdant pas de vue sa relation aux autres disciplines artistiques. Des exemples vidéo d’œuvres de nombreux chorégraphes notables seront visionnés en classe.

Les étudiants auront aussi à faire des lectures et des devoirs dans le cadre de ce cours.

Ateliers-découverte

Le cours ateliers-découverte est une série de présentations pour l’ensemble des étudiants où nos artistes en résidence et des artistes invités viennent parler de leur formation, travail, philosophie et carrière.

Ce cours peut inclure des visionnements vidéo, des démonstrations et des ateliers de mouvement pour accompagner et illustrer la présentation de l’artiste.

Pédagogie 2

Dans le cadre de ce cours, les étudiants de deuxième année se familiarisent avec les compétences requises pour enseigner le mouvement créatif aux jeunes enfants.

Celles-ci peuvent inclure : créer des séquences de mouvement appropriées à l’âge des enfants ; la gestion du temps ; travailler avec des accessoires, des livres et des « cartes de mouvement » ; créer des séquences de mouvement qui peuvent accompagner d’autres sujets comme les mathématiques et la science ; acquérir une bonne connaissance des directives provinciales du ministères en rapport à la danse.

Les courants de l’éducation sont aussi abordés, notamment les pratiques exemplaires en matière de partenariat entre les artistes et les éducateurs, la sensibilisation à l’équité et le sujet de la justice sociale. Les étudiants mettent en pratique leur savoir dans des écoles élémentaires du quartier à Cabbagetown. Tous les étudiants du PFP ont l’occasion d’aider en tant qu’assistants (sous supervision) les professeurs du Programme des Jeunes Danseurs de l’école.

Pédagogie 3

Ce cours aide les danseurs de troisième année à développer les aptitudes nécessaires pour enseigner la danse moderne/contemporaine aux niveaux débutant et élémentaire. Les danseurs apprennent les principes de base de l’enseignement, notamment à créer des phrases de mouvement, à bien projeter leur voix pour enseigner et à servir de démonstrateur pour un autre professeur.
Ils prennent part à des observations de différentes stratégies d’enseignement et à des sessions avec un accompagnateur confirmé sur l’utilisation de la musique dans l’enseignement de la danse. Les étudiants participent à des sessions de pratiques d’enseignement dans des situations variées.

Gestion de carrière

Ce cours vise à fournir aux étudiants des connaissances pratiques et les aider à cultiver l’assurance nécessaire pour intégrer la profession. Les étudiants apprennent à écrire un curriculum vitae, une biographie, une lettre d’accompagnement, une démarche artistique, une description de projet, un budget et une demande de bourse.

Ils reçoivent des informations sur la législation concernant le statut de l’artiste, le code canadien des artistes et le “Professional Standards for Dance” (standards professionnels en danse). Le cours aborde les bases de la gestion financière, y compris la préparation d’impôts, et examine les carrières parallèles.

Les étudiants reçoivent aussi des renseignements au sujet des programmes de subventions pertinents, des différents organismes de soutien et unions d’artistes. Les étudiants de troisième année participent à la journée d’orientation professionnelle « danse TRANSIT ».

« Le programme est conçu pour préparer les étudiants à une carrière professionnelle en danse, et en tant que tel, le programme se doit d’être exigeant, et les étudiants eux-mêmes demandent une telle rigueur – le but est d’arriver un créer une atmosphère d’apprentissage positive et stimulante, et l’école a systématiquement réussi ce pari. » – Christopher Bannerman, évaluateur de Patrimoine Canada